martre

La martre : grand prédateur des poulaillers

Qui est la martre ? La martre est souvent confondue avec la fouine, mais ce sont deux animaux différents. Un de leurs points communs ? Ces deux animaux sont des prédateurs pour nos poules. S’il est vrai que la martre s’approche rarement des habitations et du jardin, elle a parfois été à l’origine de massacres au sein des poulaillers. Poule Facile vous propose à travers cet article, de tout savoir sur la martre, grand prédateur de nos volailles.

Mais qui est la martre ?

La martre, aussi appelée martre des pins, est un petit mammifère carnivore de la famille des mustélidés. Cet animal fait donc partie de la famille des fouines, mais aussi des furets du blaireau ou des putois.

Ce mustélidé ressemble beaucoup à la fouine mais nous verrons plus loin leurs principales différences. 

La martre des pins pèse entre un peu moins d’1 kg et un peu plus de 2 kg pour les plus gros spécimens mâles. Quant à sa taille, elle varie entre 45 et 65 cm en moyenne selon le sexe de l’animal. Ce qui représente un peu la taille d’un chat.

Concernant la couleur de la martre, elle est brune. Son pelage peut cependant être d’un brun très clair, ou même être presque noir. Le pelage de la martre varie selon les saisons. En hiver, cet animal à un pelage assez épais et foncé, en été il sera beaucoup plus clair et moins épais. La martre a également un long bavoir blanc cassé / jaune.

La martre vit en moyenne une dizaine d’années dans la nature. Elle est active durant la nuit et au crépuscule. 

Comment différencier la martre de la fouine ?

La martre et la fouine sont assez fréquemment confondus, et c’est normal, tant ces deux mustélidés se ressemblent. Mais alors quelles sont les différences entre ces deux animaux ?

  • La martre est un peu plus grande que la fouine
  • La fourrure de la martre est brune ou marron, tandis que celle de la fouine est brune tirant sur le gris.
  • La martre a un plastron blanc cassé / jaune alors que la fouine a un plastron blanc
  • La truffe de ces deux animaux est aussi différente. Celle de la martre est brune, et celle de la fouine est rosée.
  • Enfin si vous regardez les empreintes des deux animaux, il est fort probable que vous ne voyez pas de traces de coussinets pour la martre (surtout en hiver) car des poils les recouvrent ; pour la fouine vous pouvez distinguer des coussinets.

Où vit la martre ?

La martre est un animal qui vit principalement dans et autour des forêts tout comme le renard. Ce mustélidé vit à travers toute l’Europe, mais même au-delà. On peut même en trouver dans les Alpes sous 2000 mètres d’altitude.

Dans la forêt, la martre se terre dans le sol en hiver, dans des terriers inoccupés, sous des pierres ou sous des ronces.  En été, elle se cachera dans les creux des arbres, toujours à l’abri de ses prédateurs.

Si votre jardin est proche d’une forêt ou d’un bois, votre poulailler est donc susceptible d’être la cible des martres. 

Que mange la martre ?

Dans la nature, cet animal se nourrit différemment selon les saisons. Elle se nourrit moins en hiver et sera alors plus “charognarde”. Le reste du temps, la martre se nourrit de petits rongeurs, de petits oiseaux, mais aussi de fruits et d’insectes.

Mais alors pourquoi s’attaquer aux poules ? Elles sont quand même assez grosses ! Et bien cet animal semble raffoler des œufs des poules dans son alimentation, ce n’est donc pas pour les poules elles-mêmes qu’elle s’aventure au poulailler. Cela peut aussi être pour les poussins. Pourtant les cas de martre ayant décimés toutes les poules d’un poulailler ne sont pas rares. La martre laissera cependant les poules gisant sur le sol et n’y touchera que très rarement pour se nourrir.

Comment repérer une intrusion de martre au poulailler ?

Afin de voir si une marte a infiltré l’enclos de votre poulailler ou votre jardin, ce n’est pas très compliqué. Les prédateurs peuvent amener des parasites dans le poulailler.

Premièrement, cet animal doit avoir laissé des traces, et le plus souvent, ce seront des poules mortes. Les martres n’ayant mangé que les œufs ou peut-être les poussins.

Vous pouvez également trouver des empreintes sur le sol du poulailler ou dans les alentours de l’enclos. Les pattes des martres sont souvent recouvertes de poils donc il se peut que des poils trainent autour, et que les empreintes ne permettent pas d’identifier des orteils.

Par ailleurs, vous pouvez trouver des excréments de cet animal dans les parages.

Il est également possible que vous installiez une petite caméra pointant vers l’enclos du poulailler afin de déceler la présence de martes. La caméra peut s’allumer lorsqu’elle détecte un mouvement par exemple.

Comment protéger son poulailler des martres ?

Mais alors, comment protéger son poulailler des prédateurs que sont les martres ? Et bien plusieurs solutions s’offrent à vous. 

Vous pouvez tout d’abord bien grillager votre poulailler, mais cela peut ne pas suffir. Il est alors possible d’installer une clôture électrifiée. Cela devrait repousser les martres sans les blesser. Mais attention à bien positionner le fil électrique pour repousser les prédateurs. D’ailleurs cela devrait permettre de repousser d’autres prédateurs que les martes comme le renard ou les fouines. 

Évitez également que des trous de plus de 3 cm soient présents dans la clôture. 

Éventuellement, ce mustélidé pourrait creuser pour accéder au poulailler, il est donc possible d’installer un grillage dans le sol au niveau de la clôture. Des poulaillers avec des protections anti-prédateurs sont également disponibles sur le marché, tout comme il existe des filets anti-rapaces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page